Partenaires Logiciels Libres : LinuxGraphic .::. NuXo .::. Generation Libre.::. QuebecOS
Bienvenue sur Logiciel Libre . Net, première ressource francophone sur l'économie du Libre.
Que cherchez-vous ?     ::     Imprimer  ::  Contact  ::  A propos de...  ::  Accueil
 




[NEWS] A quand une démocratie de l'innovation ?

Certains standards sont développés par de petits groupes d'experts, alors que leur incidence sur les citoyens est énorme. En matière d'innovation, dès lors que les choix sont autant techniques que sociétaux, le citoyen peut revendiquer le droit de participer. Mais comment ?


Les théories récentes du marketing, en particulier dans le domaine du marketing one-to-one, défendent une plus grande proximité entre l'entreprise et ses clients. Certains auteurs n'ont d'ailleurs pas hésité à voir dans le client une source d'innovation majeure pour l'entreprise. Le Professeur Von Hippel, du MIT, a ainsi élaboré le concept d'utilisateur de pointe. Contraint d'innover seul, il satisfait ses besoins, certes en marge du marché mais qui en préfigurent les évolutions.

Les domaines techniques où l'avis de l'utilisateur final est ignoré ne sont pourtant pas rares. Ainsi, les utilisateurs sont souvent absents des groupes qui élaborent les standards. Ces derniers ont pourtant une incidence sur la vie quotidienne du citoyen.

Prenons les standards de l'Internet. Des millions d'utilisateurs sont concernés. Lorsque Microsoft propose au W3C (World Wide Web Consortium) le P3P (Platform for Privacy Preferences), une syntaxe commune avec laquelle un site Internet peut encoder sa politique relative à la vie privée, les implications sont énormes. Le P3P aide donc à simplifier et à automatiser la lecture des politiques relatives à la vie privée. Un des éléments essentiels, qui touche tout internaute, concerne évidemment les paramètres par défaut utilisés dans les logiciels de navigation (notamment Internet Explorer, de Microsoft, promoteur du P3P), spécifiant d'origine ce que l'utilisateur est censé accepter. Pourtant, peu d'utilisateurs ont conscience de l'existence et des implications de ce standard.

Plusieurs facteurs handicapent cependant la participation du client à l'élaboration des standards. Primo, une expertise technique est nécessaire. Secundo, les réunions présentent un coût élevé. Tertio, le nombre d'utilisateurs est grand. Quarto, les standards servant d'infrastructure, les groupes concernés ont des besoins hétérogènes. Dès lors, la représentation des utilisateurs (plutôt que leur participation) paraît plus réaliste.

L'innovation en général présente fréquemment des risques d'incidence à long terme sur la vie quotidienne du consommateur : environnement (nucléaire), santé (OGM, GSM),... Pour certains domaines spécifiques (génie génétique), le jugement d'expert ne suffit plus. Les enjeux éthiques pourraient ainsi justifier un mécanisme démocratique, permettant la prise en compte de l'avis du consommateur dans les stratégies d'innovation.

Sources : Feng P., Invisible users : challenge to user participation - The case of technical standards, International Summer Academy on technology Studies, 2001 / Fraix J., Technology assessment, Maîtrise en Management de l'Innovation (cours), 2000.

Posté le 23 décembre 2003.


[Retour aux archives 2003]   ::   [Postez un commentaire]

 

LIENS COMMERCIAUX

 

AUTRES RUBRIQUES D'INTERET

Découvrez le sommaire des archives des news de LogicielLibre.Net


© Robert Viseur @ Ecocentric.be (2003-2018)