Sites amis : LinuxGraphic .::. QuebecOS .::. Jeudis du Libre (BE) .::. Rencontres Mondiales du Logiciel Libre
Bienvenue sur Logiciel Libre . Net, première ressource francophone sur l'économie du Libre.
Que cherchez-vous ?     ::     Imprimer  ::  Contact  ::  A propos de...  ::  Accueil
 




Linux Inside chez Dupedi

La petite société Dupedi, éditeur des magazines Media Marketing, L'évènement ou Leven in Stijl a entrepris la migration de son parc serveurs et clients de Windows vers Linux, soient quelques dizaines de postes. Elle a pour ce faire eu recours au prestataire GNU/Linux Arafox. La distribution utilisée est une Debian GNU/Linux et la suite bureautique, OpenOffice.

Diverses motivations apparaissent :

  • La sécurité -et en particulier la sensibilité aux virus des machines Windows- est une motivation importante.
  • Les coûts entraînés par la politique de licences annuelles de Microsoft en est une seconde.

En matière de bilan, deux limitations doivent être relevées :

  • La comptabilité reste sous Windows afin de guarder la compatibilité avec le réseau Isabel ; les graphistes restent fidèles aux Mac.
  • Quoiqu'il n'y ai pas eu d'interruption dans la production, les réticences des utilisateurs côté client sont apparues comme le plus gros problème (et, selon Luc Viatour, initiateur du projet, ont été sous-estimées).

Une alternative aurait consisté à conserver Windows côté client (dont les licences sont de toute manière payées à l'achat du matériel) et de se contenter d'OpenOffice.

Source : Datanews, n°29, 27 septembre 2002.

Vous souhaitez faire part de votre expérience en entreprise ? N'hésitez pas à nous contacter !

Claroline : une intégration tirée par le client

L'Université Catholique de Louvain fait aujourd'hui figure de référence dans le paysage belge et international de l'elearning. En cause : la sortie du logiciel d'elearning Claroline, adopté en Belgique par Louvain et Gand.

Claroline est en fait parti d'un double constat :

  • Le premier est un constat d'échec. La plate-forme d'elearning propriétaire choisie à l'origine (il s'agissait de WebCT), riche mais lourde, ne convainquait pas (4 profeseurs utilisateurs)
  • Chaque outil présent et intégré dans cette solution d'elearning propriétaire possède généralement un équivalent libre, souvent de meilleure qualité mais non intégré

L'évolution de Claroline a été guidée par les besoins des utilisateurs et la recherche systématique de briques logicielles (quizz, forums, etc) libres prééxistantes répondant à ces besoins. On peut parler de développement itératif, avec une interaction forte entre concepteur de l'application et utilisateur final. Un CMS (Course Management System) a ainsi pu être redéveloppé en six mois. Le résultat est un réel succès puisque l'on est passé de 4 à 400 utilisateurs (et 8.000 étudiants) en moins d'un an !

Claroline est aussi au centre de plusieurs sociétés de services, dont Claroline Services, créée par Thomas de Praetere, un des fondateurs de Claroline.

Source : Conférence CETIC (03 avril 2003) / Conférence Cediti-Technofutur3 (03 juin 2003) / Leonard J.-L., Le succès de Claroline, Athena 187, p244-245.

Vous souhaitez faire part de votre expérience en entreprise ? N'hésitez pas à nous contacter !

Linux au coeur du Grid Computing

Le Grid Computing (calcul distribué) consiste à mutualiser, via Internet, des ressources informatiques (serveurs, ordinateurs, etc) afin de proposer aux entreprises une puissance de calcul et une capacité de stockage constamment disponibles.

Dès 2000, l'Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particules (IN2P3), s'est inscrit dans le projet de grille de calcul européenne, Datagrid. L'IN2P3 a également créé sa propre grille, baptisée Gripi.

En 2003, Gripi concentrait les ressources informatiques non utilisées de 600 serveurs sous Linux. Le centre de calcul de l'IN2P3 baptisé à Lyon compte multiplier les échanges avec le Grid Technology Center d'IBM à Montpellier, dans le but notamment d'améliorer la fiabilité des technologies de Grid Computing, qui s'établit actuellement entre 80% et 90%.

L'effort se porte aujourd'hui sur des modules issus du kit de développement Globus et capables d'optimiser chacune des grandes tâches de Gripi : détermination des ressources disponibles, envoi des requêtes, contrôle de leur bonne réalisation et du retour des réponses.

L'objectif est de finaliser Gripi pour 2005. L'INP23 souhaite aussi offrir cette architecture aux entités spécialisées en biotechnologies.

Source : VNUNet.

Vous souhaitez faire part de votre expérience en entreprise ? N'hésitez pas à nous contacter !

Les serveurs Auchan sous Linux

Le groupe de distribution Auchan a abandonné Windows courant 2002 pour Linux au profit de Linux pour son parc mondial de serveurs départementaux. Ces serveurs assurent les services de bases comme la messagerie, le partage de fichiers et d'imprimantes dans les magazins et les zones de stocks.

Deux éléments ont particulièrement motivé ce choix :

  • L'arrêt de la gamme NT en 2003 et les coûts de migration vers Windows XP
  • Le soucis d'homogénéiser l'infrastructure, majoritairement sous Unix

Deux autres motivations sont venues s'ajouter : la sécurité et la stabilité. Windows NT pouvait assurer 1, 2 ou 3 services au maximum, afin qu'un plantage du serveur n'obère pas du fonctionnement de l'ensemble des services. Cinquante serveurs Windows étaient ainsi nécessaires. Or, il est possible de remplacer quinze serveurs Windows par deux serveurs Linux.

L'opération fut plus un travail d'intégration que de développement. Les équipes internes chargées du projet y étaient très favorables. Cette migration permettra un retour sur investissement dès la première année.

Le prototypage de cette migration a été assuré par la société française IdealX.

Source : ZDNet.

Vous souhaitez faire part de votre expérience en entreprise ? N'hésitez pas à nous contacter !

Mercedez-Benz choisit un serveur d'applications Open Source pour son extranet

Mercedes-Benz Charterway (MBCF) est une filiale de DaimlerChrysler chargée de la location longue durée de véhicules industriels auprès d'une clientèle d'entreprises. Les gestion des clients est basée sur un système composé :

  • d'un progiciel de gestion de flotte, Car Systems, de l'éditeur homonyme, basé sur HP-UX et une base de données PostgreSQL
  • d'une application collaborative basée sur Lotus Notes

Souhaitant améliorer la qualité de l'information délivrée aux clients et au réseau de concessions, MBCF a décidé d'investir dans le développement d'un extranet. Le choix de technologies Open Source a été imposé à Keyrus, la SSII chargée du projet, car MBCF ne souhaitait pas se trouver captive d'un éditeur propriétaire.

Les données en provenance de 4 base de données PostgreSQL ont été intégrées en une seule base de données MySQL. MySQL a été choisie car le volume de données est faible, son support par les hébergeurs est excellent et les requêtes SQL sont compatibles SQL Ansi et SQL 92 (compatbilité ascendante). Apache et Linux ont été choisis pour faire tourner le tout.

PHP n'a par contre pas été retenus au profit de Java, jugé plus sécurisé et plus adapté pour des objets métiers. Le serveur d'applications retenu a été Tomcat, afin d'éliminer tout problème de compatibilité.

Le lien avec les applications métier a été réalisée grâce à un middleware XML, une garantie d'indépendance vis-à-vis des briques métier.

L'investissement s'est élevé à 92.000 euros pour l'extranet clients et 61.000 euros pour l'extranet fournisseurs.

D'autres filiales européenens de DaimlerChrysler se seraient montrées intéressées par la solution.

Sources : Le Monde Informatique / JDNet.

Vous souhaitez faire part de votre expérience en entreprise ? N'hésitez pas à nous contacter !

Le site Web du ministère de l'agriculture français basé sur une architecture LAMP

Le site du ministère de l'agriculture français repose sur une architecture LAMP. LAMP est une abbréviation pour Linux, Apache, MySQL et PHP, trois outils courants sur Internet. Ces outils sont complétés par SPIP, pour la gestion documentaire, et MnoGoSearch, pour le moteur de recherche.

Le site devait être réactif et dynamique, de façon à privilégier l'actualité. Les logiciels libres, compte tenu de leur niveau de qualité, bénéficiaient d'une appréciation positive. Par ailleurs, l'enveloppe budgétaire était prédéterminée : 170.000 euros.

La création graphique a été prise en charge par TBWA Interactive, tandis que le développement informatique l'a été par la société Linagora. Par ailleurs, SPIP a été interfacé avec un front-office Flash MX. Cette opération, nécessitant la réalisation d'un parser XML en PHP, a été prise en charge par Linagora et Axidea, une agence spécialisée en Flash.

Pour ds raisons d'accessibilité, le site a été doublé d'une version HTML, ainsi que de personnages 3D traduisant le texte de pages et de tables en braille.

Source : JDNet.

Vous souhaitez faire part de votre expérience en entreprise ? N'hésitez pas à nous contacter !

 

LIENS COMMERCIAUX

 

SOMMAIRE

Linux Inside chez Dupedi

Claroline : une intégration tirée par le client

Linux au coeur du Grid Computing

Les serveurs Auchan sous Linux

Mercedez-Benz choisit un serveur d'applications Open Source pour son extranet

Le site Web du ministère de l'agriculture français basé sur une architecture LAMP

[Proposez une étude de cas]

LIENS EXTERNES

Etude de cas : les logiciels libres tiennent la charge [ZDNet]



© Robert Viseur @ Ecocentric.be (2003-2017)