Partenaires Logiciels Libres : LinuxGraphic .::. NuXo .::. Generation Libre.::. QuebecOS
Bienvenue sur Logiciel Libre . Net, première ressource francophone sur l'économie du Libre.
Que cherchez-vous ?     ::     Imprimer  ::  Contact  ::  A propos de...  ::  Accueil
 




[NEWS] La relation entreprise - communauté

De la relation entre communautés d'utilisateurs-développeurs de logiciels libres et d'entreprises informatiques peuvent naître des collaborations fructueuses pour les deux parties. Les éditeurs de distributions GNU/Linux (Red Hat avec Fedora) ou de bibliothèques libres (Trolltech avec Qt) l'ont bien compris. Voyons quelques-unes des structures utilisées pour organiser cette collaboration.


L'entreprise crée la communauté

Dans la plupart des cas, l'entreprise créée une communauté de toute pièce. Cette communauté est centrée sur un produit-phare. Dans le cas de l'éditeur norvégien Trolltech [1], il s'agit notamment de la bibliothèque Qt, utilisée dans des projets populaires comme KDE et les logiciels associés (Konqueror, KMail, etc). Nous pouvons encore citer : MySQL [2], Zope [3], JBoss Group [4], etc.

Des problèmes peuvent survenir en cas de conflit d'intérêt entre l'entreprise, à vocation plutôt commerciale, et la communauté, à vocation plutôt non commerciale. Le JBoss Group [5], à l'origine du serveur d'applications compatible J2EE JBoss, a ainsi été soumise à des réactions virulentes de sa communauté, estimant que les choix techniques étaient trop conditionnés aux priorités des affaires.

Dans un esprit d'ouverture, certaines entreprises ont ouvert la gestion de leur communauté à d'autres entreprises. JoNAS [5], logiciel concurrent de JBoss, est fait ainsi partie du portefeuille de projets du consortium Objectweb, qui regroupe France Telecom, Bull, Red Hat ou encore Novell.

IBM a également procédé de la sorte avec sa communauté Eclipse [6], créée en 2001 avec un apport de fonds de $40.000.000, ouverte aux entreprises du secteur (consortium d'une cinquantaine d'entreprise). Courant 2004, la communauté Eclipse a été rebaptisée Eclipse Foundation et transformée en association à but non lucratif. L'objectif est d'augmenter l'attrait de cette communauté, désormais indépendante de Big Blue (et ainsi attirante pour d'éventuels compétiteurs comme Sun ou BEA).

Le cas de Netscape est particulier. En effet, dans ce cas-ci, Netscape a directement mis en place une communauté indépendante [7]. Baptisée Mozilla, cette communauté s'est structurée courant 2003 sous la forme d'une fondation. Cette structuration a permis l'amélioration du site Internet, plus convivial pour l'utilisateur novice, et le développement du portefeuille de produits (Mozilla Suite, Firefox, Thunderbird, Camino, Bugzilla,...).

Entreprises et communautés, main dans la main

Les entreprises collaborent également entre elles ou avec des communautés pré-existantes.

Ainsi, le JBoss Group collabore avec une autre société américaine, Mortbay, et a intégré dans son serveur JBoss le serveur Open Source de servlets Jetty de Mortbay [8], à la place de Tomcat.

De nombreuses entreprises soutiennent également des communautés non-commerciales : IBM paie ainsi plusieurs développeurs pour contribuer sur le projet Samba [9] et a engagé, via l'OSDL -L'Open Source Development Lab est une organisation à but non lucratif regroupant des entreprises, comme IBM, Red Hat ou Nec, et servant de laboratoire pour les technologies Open Source-, Linus Torvalds [10], le chef de projet Linux.

Une troisième voie : la mutualisattion

La communauté peut être construite par plusieurs organisations, avec une ouverture plus limitée au grand public. On parlera dès lors de mutualisation. Le code -utilisé en interne- peut être rendu public à l'extérieur, mais cette publication externe peut être faite à un rythme plus lent. La mutualisation est notamment pratiquée en France par l'entreprise IdealX [11].

IdealX gère le projet IDX-PKI, une implémentation d'Infrastructure à Clé Publique conforme à la recommandation PKIX de l'IETF, diffusée selon le mode Open Source. Un comité stratégique composé de la direction R&D et des principaux clients d'IdealX se réunit tous les 6 mois et décide des futures publications. Une publication majeure a généralement lieu après une étape importante. IdealX maintient une version contenant des modules et fonctionnalités supplémentaires qui, dans un premier temps, ne sont partagés que par les clients et les grands contributeurs [11].

L'inépuisable réservoir du Libre

Dans la majeure partie des cas, les entreprises, simples utilisatrices, puisent dans l'inépuisable réservoir de code offert par les communautés de logiciels libres. Cette opération ne s'accompagne pas forcément d'une contribution. Citons le grand nombre d'entreprises qui intègrent Apache, Tomcat ou Open Office dans leurs solutions.

Par ailleurs, d'une manière plus générale, le support par les entreprises de communautés de logiciels libres peut prendre des formes très diverses :

  • engagement de développeurs,
  • octroi de crédit de temps à des employés,
  • soutien juridique à la communauté,
  • organisation de compagnes de publicités,
  • etc.

Structures :

Communauté créée et gérée par l'entreprise
Ex. : JBoss, MySQL, Zope, etc.

Communauté ouverte, dépendante d'une entreprise
Ex. : Eclipse (créée en 2001 par IBM), etc

Communauté indépendante, créée par une entreprise (consortium, fondation)
Ex. : Objectweb (Bull, France Telecom), Mozilla (par Netscape), Eclipse Foundation en 2004 (par IBM), etc.

Communauté indépendante (soutenue par l'entreprise)
Ex. : Linux (par OSDL, IBM, etc), Samba (par IBM, etc), etc.

Mutualisation
Ex. : IDX-PKI (par IdealX).


Sources :
[1] http://www.trolltech.com
[2] http://www.mysql.com
[3] http://www.zope.com
[4] http://www.jboss.com
[5] [NEWSLETTER : 01-2004] JBoss et les serveurs d'applications Open Source.
URL : http://www.logiciellibre.net/newsletter/index200401.php
[6] Java: Sun reprend l'initiative après les changements au sein d'Eclipse
URL : http://www.zdnet.fr/actualites/technologie/(...)
[7] Chapitre 13. Libérons les sources ? L'histoire de Mozilla
URL : http://www.oreilly.fr/divers/tribune-libre/fr-ch13.html
[8] http://jetty.mortbay.com/jetty/index.html
[9] http://ftp.easynet.be/samba/whatsnew/
[10] http://www.osdl.org/newsroom/(...)
[11] http://idx-pki.idealx.org/faq.fr.html

Posté le 06 avril 2004.


[Retour aux archives 2004]   ::   [Postez un commentaire]

 

LIENS COMMERCIAUX

 

AUTRES RUBRIQUES D'INTERET

Découvrez le sommaire des archives des news de LogicielLibre.Net


© Robert Viseur @ Ecocentric.be (2003-2017)