Sites amis : LinuxGraphic .::. QuebecOS .::. Jeudis du Libre (BE) .::. Rencontres Mondiales du Logiciel Libre
Bienvenue sur Logiciel Libre . Net, première ressource francophone sur l'économie du Libre.
Que cherchez-vous ?     ::     Imprimer  ::  Contact  ::  A propos de...  ::  Accueil
 




[NEWS] Conférence CEDITI/Technofutur3 du 03 juin 2003 : troisième et dernière partie.

Et voici le troisième et dernier volet de la présentation de la journée organisée le mardi 3 juin 2003 par le CEDITI et Technofutur3 sur les enjeux et les opportunités des logiciels libres. Il couvre le seconde moitié de l'après-midi, consacrée à la présentation de projets libres. Sont intervenus Damien Sandras, coordinateur du projet GnomeMeeting (logiciel libre de vidéo-conférence, de téléphonie et de VOIP), et Hugues Peeters, membre du noyau de développement du logiciel libre d'elearning Claroline.


Damien Sandras, créateur et coordinateur du projet, en a présenté la genèse. La genèse de GnomeMeeting est un travail de fin d'études réalisé pour l'obtention du grade d'ingénieur civil en informatique de l'UCL. Suite à l'autorisation accordée par l'UCL de le passer en GPL, GnomeMeeting a rencontré un vif succès en étant introduit en un temps record dans les distribution Debian, puis RedHat et Mandrake. Il est aujourd'hui bien implanté dans le monde Unix, tandis qu'un portage pour Windows est envisagé. Ce dernier n'est pas la priorité du chef de projet, peu enthousiaste à l'idée de développer sous Windows, et dépendra des apports en provenance de la communauté.

Le projet GnomeMeeting a ensuite été poursuivi bénévolement dans un cadre communautaire. Ce qui frappe, c'est la structuration de cette communauté. Les tâches (réalisation du site Internet, traduction du logiciel, codage, etc) sont en effet réparties de manière claire à travers une équipe de bénévoles forte d'une vingtaine de personnes.

Hugues Peeters, membre du noyau de développement de Claroline, a ensuite présenté la success stories de cette plate-forme d'elearning, basée sur PHP et MySQL.

La création de Claroline est liée à un constat d'échec. La stratégie d'elearning de l'UCL, basée sur le coûteux logiciel propriétaire WebCT acheté courant 1999, ne séduisait pas les utilisateurs. En cause : la complexité de la solution proposée, pas adaptée aux demandes simples des professeurs. En réaction, l'équipe chargée de l'elearning développa une boîte à outil alternative, basée sur l'intégration de modules Open Source. C'est ainsi que naquit Claroline, courant 2001. En 2003, Claroline était utilisée par 18 institutions belges, 26 françaises et 200 au niveau mondial ! A l'UCL, 500 cours en font usage, pour un total de 8000 utilisateurs.

Thomas De Praetere, son collègue et fondateur de Claroline Services (une spin-off de l'UCL), a également pris part à la séance de questions-réponses. Il a notamment insisté sur la différence entre valeur d'usage et valeur de vente. un logiciel édité voit sa valeur de vente diminuer s'il passe libre, car il est librement copiable et redistribuable. La rareté, source de valeur marchande, est ici supprimée. Par contre, une entreprise qui ne vend pas un logiciel qu'elle utilise et développe en interne voit la valeur de ce logiciel augmenter s'il devient libre. Cette augmentation est liée au apport probables d'une communauté. C'est typiquement la situation de l'UCL, confrontée à l'obligation de rédevelopper en interne une solution d'elearning adaptée aux besoins de ses professeurs et étudiants.

Interrogé sur le fait de savoir si les universités ne pratiquaient pas une concurrence déloyale en produisant des logiciels libres, Thomas de Praetere, soutenu par d'autres intervenants, a répondu que les universités étant financées par les deniers publics, la publication de logiciels académiques sour forme de logiciels libres procédait d'une certaine logique. Une telle démarche permet par ailleurs la création d'une activité économique, basée sur les services. C'est ainsi que trois sociétés de services basées sur Claroline existent déjà.

Posté le 16 juin 2003.


[Retournez aux news]   ::   [Postez un commentaire]

 

LIENS COMMERCIAUX

 

SOMMAIRE

Evénement Technocité: ''Logiciel Libre à l'usage du service public''

Présentation de Lutèce aux RMLL

Présentation d'Admisource aux RMLL

Session sur l'économie du logiciel libre à Paris Capitale du Libre

Protégeons les standards ouverts

Les logiciels Open Source sont-ils meilleurs que les logiciels commerciaux?

Xara : un exemple récent de passage à l'Open Source

Compiere Inc. lève 6 millions de dollars de fonds capital risque

Jamendo : un futur Sourceforge de la Culture Libre ?

FreeTunes : un moteur de recherche pour l'Open Music

[Forums]
[Backends]
[Plus de news]
[Alerte si news]
[Archives des news]
[Soumettez une news]

AUTRES RUBRIQUES D'INTERET

Lisez les archives des news de LogicielLibre.Net

Découvrez les news du Net de LogicielLibre.Net

Découvrez les news des autres sites (backends) sur LogicielLibre.Net

Les sites de news dans l'annuaire de sites de LogicielLibre.Net

 

BOUTIQUE LIVRES

L

L'économie des logiciels (2004)

[Plus de livres]


© Robert Viseur @ Ecocentric.be (2003-2020)