Sites amis : LinuxGraphic .::. QuebecOS .::. Jeudis du Libre (BE) .::. Rencontres Mondiales du Logiciel Libre
Bienvenue sur Logiciel Libre . Net, première ressource francophone sur l'économie du Libre.
Que cherchez-vous ?     ::     Imprimer  ::  Contact  ::  A propos de...  ::  Accueil
 




[NEWS] Comment exploiter brevets et marques ? (seconde partie)

Au sein de l'industrie du logiciel en général et même plus spécifiquement du logiciel Open Source, la question de la gestion de la propriété intellectuelle* occupe une place importante. La revue Expansion Management Revue présentait récemment un article intéressant, faisant le point sur le sujet. Voici la deuxième et dernière partie** présentant cet article.


La stratégie varie, en fonction du public tout d'abord.

Ainsi, le système d'exploitation MAC OS X Server pour les Appel XServe est fourni dans le prix du serveur et peut être installé pour un nombre illimité d'utilisateurs. Cette politique est orientée vers les nouveaux clients.

Ericsson donne des licences à Samsung sur les normes de téléphonie mobile GSM, TDMA, GPRS, EDGE et WCDMA, en contrepartie de royalties et de licences. Cette politique est orientée vers les concurrents.

Elle varie ensuite dans le temps.

Intel a tout d'abord été flexible (licences à Mostek, NEC ou AMD), avant de privilégier une approche propriétaire (procès contre NEC remporté en 1986).

Ces stratégies correspondent à 3 logiques d'action :

- la logique d'autonomie (stratégie 1), si la licence représente un risque stratégique
- la logique de coopération (stratégies 2 et 3), si la licence permet un apport d'actif complémentaires (réseau de distribution, savoir-faire en production)
- la logique de co-évolution (stratégies 4 et 5) afin d'entraîner le secteur derrière soi, imposer sa marque et/ou sa technologie comme standard

Le choix d'une logique dépend :

- de la vision stratégique de l'entreprise quant à l'évolution du secteur
- des objectifs stratégiques de l'entreprise, avec un arbitrage entre contrôle et diffusion de l'innovation d'un côté, rentabilité et diffusion de l'autre
- des caractéristiques du secteur (en particulier des possibilités juridiques de défense des produits, le caractère protégeable ou non et enfin la présence de forte externalités de réseau)

Typiquement, la stratégie de co-évolution permet la diffusion large et rapide du standard ou de la marque et une amélioration continue de la technologie par les coopétiteurs. Par contre, elle comporte le risque d'une perte de contrôle sur les développements de la technologie et la disparition des sources de différenciation. L'appropriation des bénéfices économiques peut en outre s'avérer problématique.

La logique coopérative limite le risque à la prédation de la part des partenaires, améliore le contrôle et la prise de bénéfice, tout en permettant un retour en arrière (comme dans le cas d'Intel).

La logique d'autonomie apporte surtout la préservation d'un avantage concurrentiel. Mais elle est consommatrice de ressources et présence le risque d'une diffusion faible et lente de l'innovation.

Dans le domaine des télécommunications, par exemple, les équipements peuvent facilement être imités. L'avantage concurrentiel n'est donc pas durable. Une logique de co-évolution ou de co-opération y sera donc privilégiée. Dans le cas de la téléphonie ou de l'Internet, qualifiées de Network Industries, les approches plus ouvertes sont privilégiées en vue d'accroître la diffusion du standard.

Une approche juridique ne suffit donc pas au moment du choix. La stratégie d'entreprise doit nécessairement être prise en compte, de même que l'environnement concurrentiel.

Source : Demil B. & Lecocq X., Comment exploiter brevets et marques ?; L'Expansion Managemenr Review, juin 2003, p88-95.

(*) Le sujet abordé dans cet article peut sembler "iconoclaste", mais se révèle pourtant bien d'actualité pour le mouvement des logiciels libres et Open Source, à l'heure des brevets logiciels et des procès du type "Mobilix".
(**) Voir aussi la première partie.

Posté le 15 octobre 2003.


[Retournez aux news]   ::   [Postez un commentaire]

 

LIENS COMMERCIAUX

 

SOMMAIRE

Evénement Technocité: ''Logiciel Libre à l'usage du service public''

Présentation de Lutèce aux RMLL

Présentation d'Admisource aux RMLL

Session sur l'économie du logiciel libre à Paris Capitale du Libre

Protégeons les standards ouverts

Les logiciels Open Source sont-ils meilleurs que les logiciels commerciaux?

Xara : un exemple récent de passage à l'Open Source

Compiere Inc. lève 6 millions de dollars de fonds capital risque

Jamendo : un futur Sourceforge de la Culture Libre ?

FreeTunes : un moteur de recherche pour l'Open Music

[Forums]
[Backends]
[Plus de news]
[Alerte si news]
[Archives des news]
[Soumettez une news]

AUTRES RUBRIQUES D'INTERET

Lisez les archives des news de LogicielLibre.Net

Découvrez les news du Net de LogicielLibre.Net

Découvrez les news des autres sites (backends) sur LogicielLibre.Net

Les sites de news dans l'annuaire de sites de LogicielLibre.Net

 

BOUTIQUE LIVRES

Free as in Freedom (en anglais)

Free as in Freedom (en anglais) (2002)

[Plus de livres]


© Robert Viseur @ Ecocentric.be (2003-2017)