Sites amis : LinuxGraphic .::. QuebecOS .::. Jeudis du Libre (BE) .::. Rencontres Mondiales du Logiciel Libre
Bienvenue sur Logiciel Libre . Net, première ressource francophone sur l'économie du Libre.
Que cherchez-vous ?     ::     Imprimer  ::  Contact  ::  A propos de...  ::  Accueil
 




[NEWS] L'ingénieur, la technologie et l'éthique...

Un choix technologique est rarement neutre. Il présente souvent des implications sociétales (éthiques, sociales, économiques, etc). Les technologies de surveillance et logiciels libres illustrent bien cela, chacune à sa façon. Le technicien (informaticien, ingénieur,...) doit en être conscient.


Little brothers are watching you !

La technologie est bien souvent au centre de débats ayant pour enjeux l'éthique et le respect de la vie privée. Parmi les dernières innovations concernées, citons la géolocalisation et les caméras biométriques.

Par les ondes...

La géolocalisation permet la localisation de l'utilisateur d'un téléphone portable. Cette technologie présente un important potentiel commercial. Un cinéma possédant, peu avant une séance, des places invendues, pourrait ainsi cibler les promeneurs aux alentours et leur proposer des tickets à prix réduit ! Au Royaume-Uni, le service Zagme permet déjà de recevoir des alertes publicitaires locales. Ces technologies sont également utilisées dans le cadre de politiques sécuritaires : lors des manifestations antimondialisations de Prague, Milan et Nice, la police a ainsi eu recours à un système comparable pour détecter les meneurs de ces manifestations et limiter leur influence.

Ou par la vision !

La vision intelligente est elle aussi utilisée à des fins de sécurité. Les caméras intelligentes du projet Cromatica, testées dans les métros Londres, Milan et Paris, peuvent ainsi détecter chez les voyageurs des comportements hors norme. Les "indésirables du métro" (notamment les sans-abris) en sont les premières victimes potentielles. A Newham, dans la banlieu de Londres, de telles caméras vont jusqu'à scanner le visage des passants en vue de le comparer à des images extraites des fichiers de police.

Au delà des challenges technologiques, motivant pour l'ingénieur, ces technologies posent de nombreuses questions en matière d'éthique et de respect de la vie privée. Dans le cas de la géolocalisation, il n'était ainsi pas clair que le client puisse s'opposer à ces pratiques (à la mi-2001 en France) !

Refaire le monde...

Le choix entre logiciels libres* et propriétaires illustre aussi la coexistence de choix techniques et non techniques. Le choix classique Linux - Windows, par exemple, comporte bien sûr une dimension économique : à fonctionnalité équivalente, quel est le système présentant le coût de possession le plus bas ? Les analystes en débattent en ce moment, par le biais d'études contradictoires.

Bon pour le développement

Mais plus globalement, un logiciel libre tel que Linux pose un choix de société. Développé en communauté, Linux est certes commercialisé par des entreprises (Red Hat, SuSE, Mandrake, etc), mais il est aussi disponible librement et gratuitement sur Internet (distribution communautaire Debian, par exemple). A condition d'avoir les compétences techniques suffisantes, n'importe quelle organisation peut disposer à moindre coût d'une infrastructure informatique performante.

Les représentants de la région espagnole d'Estremadure (une des régions les plus pauvres d'Espagne) ont ainsi annoncé en juin 2003 que 80000 ordinateurs fonctionnant avec GNU/Linux avaint été mis en place dans le secteur éducatif, soit un ordinateur pour deux étudiants ! De nombreux projets dans les pays en voie de développement ont pu être menés à terme grâce à cette disponibilité. L'ordinateur indien Simputer, qui recourt à GNU/Linux, en est un bon exemple. Le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) soutient d'ailleurs l'usage de logiciels libres dans les pays en voie de développement.

Bon pour l'emploi local

Cette ressource collective favorise la création d'entreprises locales (Mandrake en France, SuSE en Allemagne, Connectiva au Brésil, Red Flag en Chine, MySQL en Suède, TrollTech en Norvège, etc), dans un marché classiquement dominé par les entreprises américaines (Microsoft, Sun, Oracle, IBM, etc). Investir dans le Libre revient souvent à développer l'activité locale, plutôt que les éditeurs étrangers (via les coûts de licences). Il s'agit probablement d'une des raisons de l'intérêt croissant de nos gouvernements pour les logiciels libres.

Bon pour l'enseignement

Pour terminer, les logiciels libres sont idéaux pour l'enseignement. En effet, l'accès au code source encourage à la fois l'apprentissage et l'expérimentation.

Faire le choix de supporter le Libre par l'acte d'achat ou de co-développement, c'est aussi faire le choix d'enrichir ce patrimoine commun. Aspects techniques et non techniques s'entremèlent donc.

Pour l'ingénieur, les choix ne sont donc pas uniquement technologiques.

(*) Un logiciel libre est un logiciel que tout un chacun peut utiliser, étudier sans permission, copier et distribuer tel quel ou modifié. En particulier, il est fourni avec son code source. Parmi les exemples connus, citons Linux, Apache, Mozilla, Open Office, GIMP, JBoss ou encore Postfix.

Sources : Mazoyer F., Surveiler est aussi un marché, Le Monde diplomatique, août 2001 / Nouvelles d'Espagne : Estrémadure & Andalousie, LinuxFr.Org, 23 juin 2003 LinEx, la tâche d'huile ?, LinuxFr.Org, 26 avril 2003 / Site des RMLL 2001 de l'ABUL / Simputer.Org.

Posté le 09 février 2003.


[Retournez aux news]   ::   [Postez un commentaire]

 

LIENS COMMERCIAUX

 

SOMMAIRE

Evénement Technocité: ''Logiciel Libre à l'usage du service public''

Présentation de Lutèce aux RMLL

Présentation d'Admisource aux RMLL

Session sur l'économie du logiciel libre à Paris Capitale du Libre

Protégeons les standards ouverts

Les logiciels Open Source sont-ils meilleurs que les logiciels commerciaux?

Xara : un exemple récent de passage à l'Open Source

Compiere Inc. lève 6 millions de dollars de fonds capital risque

Jamendo : un futur Sourceforge de la Culture Libre ?

FreeTunes : un moteur de recherche pour l'Open Music

[Forums]
[Backends]
[Plus de news]
[Alerte si news]
[Archives des news]
[Soumettez une news]

AUTRES RUBRIQUES D'INTERET

Lisez les archives des news de LogicielLibre.Net

Découvrez les news du Net de LogicielLibre.Net

Découvrez les news des autres sites (backends) sur LogicielLibre.Net

Les sites de news dans l'annuaire de sites de LogicielLibre.Net

 

BOUTIQUE LIVRES

L

L'économie des logiciels (2004)

[Plus de livres]


© Robert Viseur @ Ecocentric.be (2003-2020)