Sites amis : LinuxGraphic .::. QuebecOS .::. Jeudis du Libre (BE) .::. Rencontres Mondiales du Logiciel Libre
Bienvenue sur Logiciel Libre . Net, première ressource francophone sur l'économie du Libre.
Que cherchez-vous ?     ::     Imprimer  ::  Contact  ::  A propos de...  ::  Accueil
 




[NEWS]Free software's Not Linux : les systèmes d'exploitation libres

Le logiciel libre ne se résume pas aux systèmes GNU/Linux. La lignée des systèmes BSD est bien connue. Darwin, le dérivé de l'entreprise à la pomme, a fait l'objet d'une importante publicité. Hurd, du projet GNU, est déjà moins connu, particulièrement en dehors de la communauté du Libre. Mais qui connaît, par exemple, le système d'exploitation libre SkyOS ?


GNU/Linux est le système d'exploitation libre le plus connu du grand public. Les investissements réalisés par les entreprises (Red Hat, SuSE, MandrakeSoft, IBM, etc) tant au niveau technique que commercial y sont pour quelque-chose. Créé en 1991, il n'est pourtant pas le plus ancien. La lignée des systèmes BSD, commencée fin des années 70, est plus ancienne. Au contraire de GNU/Linux, qui se veut d'un usage général, les systèmes BSD ont choisi la voie de la spécialisation : FreeBSD privilégie ainsi la performance sur plates-formes x86 ; NetBSD, la portabilité et OpenBSD, la sécurité. Ils sont d'un usage courant en tant que serveurs Internet, avec une part de marché comprise entre 5 et 10%.

Darwin, qui constitue la base de MacOS X, est composé d'un noyau Mach et de divers éléments issus d'autres systèmes BSD. Il constitue le système BSD le plus diffusé actuellement. Une communauté s'est constituée autour de ce système, qui a notamment entrepris le portage de KDE et de Gnome pour Darwin.

Intégré au projet GNU, le Hurd est moins connu du grand public. Il s'agit en fait de la pièce manquante dans le projet GNU, qui a été substituée début des années nonante par le noyau Linux. Le Hurd présente une architecture originale, composée d'un micro-noyau de type Mach, entouré de micro-serveurs spécialisés (la "horde de gnous"). Intéressante sur le papier, cette architecture a rendu plus complexe le travail de déboguage. Le système GNU utilisant Hurd est notamment distribué par la communauté Debian.

Le système d'exploitation BeOS -davantage destiné aux applications multimédias- est à l'origine de plusieurs implémentations libres. Ces dernières sont notamment promues via le site BeUnited.Org, qui en répertorie quatre : BeFree (basé sur le noyau Linux), BlueEyedOS (basé sur le noyau Linux et récemment passé sous licence LGPL), Cosmoe (basé sur le noyau Linux et couvert par trois licences : GPL, LGPL et BSD-like) et OpenBeOS (sous licence MIT et basé sur le noyau NewOS).

Microsoft a également suscité des projets libres. On peut notamment citer FreeDOS. Ce système, dont la programmation a commencé en 1994, est compatible avec MS-DOS, le premier système d'exploitation grand public lancé par Microsoft. ReactOS est une autre initiative, dont l'objectif est de développer un système d'exploitation libre compatible avec Windows NT 4.0 (et ultérieurement NT 5.0 et 5.1, alias 2000 et XP).

Des systèmes propriétaires défunts sont par ailleurs toujours soutenus par des communautés d'utilisateurs-développeurs, par passion ou par intérêt (professionnel, technique, etc) : MorphOS (développement débuté en 1999, inspiré d'AmigaOS, basé sur le micro-noyau Quark), CP/M (le concurrent malheureux de MS-DOS, dont le code source a été libéré en 2001), etc.

Et qui connaît SkyOS* ? SkyOS est un système d'exploitation pour poste de travail. Sa première version publique remonte à décembre 1997. Développé presque exclusivement par un seul homme (!), SkyOS comporte déjà plusieurs millions de lignes de code. Il se veut convivial et comporte d'ailleurs une interface graphique d'allure avenante, baptisée SkyGI. Les caractéristiques affichées sont impressionnantes : support de l'USB, du multi-tâche, du SMP (jusqu'à 16 processeurs), etc.

On pourrait en citer bien d'autres, comme Syllabe, lui aussi inspiré par BeOS ! Que l'on y voit une force (alternatives, émulation, créativité) ou une faiblesse (dispersion) du logiciel libre, on ne peut cependant qu'être impressionné par l'énergie dépensée par ces nombreuses communautés.

Quelques sources :

  • Anonyme, En attendant BeOS, http://www.linux-mons.be.
  • http://www.reactOS.org
  • http://www.skyOS.org
  • http://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%E8me_D'exploitation
  • http://fr.wikipedia.org/wiki/FreeDOS
  • http://www.freedos.org/freedos/about/
  • http://linuxfr.org/2003/09/15/13933.html
  • http://www.beunited.org/
  • http://www.tvtsii.net/article.php?sid=131
  • http://www.ubix.org/cgi-bin/rhum ?action=liens&base=liens&split=on&langue=2
  • http://www.pegasosppc.fr/mos.html
  • http://www.morphos.net/
  • http://www.01net.com/article/170291.html

Posté le 25 février 2004.

* Mises à jour

[26/02/2004] Un commentaire sur le forum de LogicielLibre.Net [1] met en doute le caractère libre de SkyOS. Voici un complément d'informations à ce sujet.
SkyOS est considéré avec d'autres systèmes comme appartenant à l'informatique alternative [2]. Sur Wikipédia, par exemple, il est en plus reconnu comme libre [3]. Cependant, l'absence d'indication précise sur le site SkyOS.org quant au type de licence utilisé ainsi qu'une discussion [4] ayant eu lieu fin janvier sur un des forums de SkyOS.org laissent penser que SkyOS doit pour l'instant être considéré comme un graticiel plutôt que comme un logiciel libre.
[27/02/2004] Ma remarque sur Wikipédia a été prise en compte ; SkyOS y est maintenant considéré comme gratuit, plutôt que libre.

  • http://www.logiciellibre.net/forums.ph?ref=20040225
  • http://fr.wikipedia.org/wiki/Informatique_alternative
  • http://fr.wikipedia.org/wiki/SkyOS
  • http://www.skyos.org/board/viewtopic.php ?t=17617&highlight=licence+license

[Retournez aux news]   ::   [Postez un commentaire]

 

LIENS COMMERCIAUX

 

SOMMAIRE

Evénement Technocité: ''Logiciel Libre à l'usage du service public''

Présentation de Lutèce aux RMLL

Présentation d'Admisource aux RMLL

Session sur l'économie du logiciel libre à Paris Capitale du Libre

Protégeons les standards ouverts

Les logiciels Open Source sont-ils meilleurs que les logiciels commerciaux?

Xara : un exemple récent de passage à l'Open Source

Compiere Inc. lève 6 millions de dollars de fonds capital risque

Jamendo : un futur Sourceforge de la Culture Libre ?

FreeTunes : un moteur de recherche pour l'Open Music

[Forums]
[Backends]
[Plus de news]
[Alerte si news]
[Archives des news]
[Soumettez une news]

AUTRES RUBRIQUES D'INTERET

Lisez les archives des news de LogicielLibre.Net

Découvrez les news du Net de LogicielLibre.Net

Découvrez les news des autres sites (backends) sur LogicielLibre.Net

Les sites de news dans l'annuaire de sites de LogicielLibre.Net

 

BOUTIQUE LIVRES

L

L'Ethique Hacker et l'Esprit de l'ère de l'information (2001)

[Plus de livres]


© Robert Viseur @ Ecocentric.be (2003-2017)