Sites amis : LinuxGraphic .::. QuebecOS .::. Jeudis du Libre (BE) .::. Rencontres Mondiales du Logiciel Libre
Bienvenue sur Logiciel Libre . Net, première ressource francophone sur l'économie du Libre.
Que cherchez-vous ?     ::     Imprimer  ::  Contact  ::  A propos de...  ::  Accueil
 




[NEWS] Symbian : l'éditeur anglais récolte les fruits d'une ouverture contrôlée

L'Europe possède un nouveau champion, capable de rivaliser avec le géant de Redmond sur le marché émergent des terminaux mobiles. Symbian OS y domine en effet Microsoft Windows Mobile ! Symbian présente une ouverture certaine et collabore avec le communauté du Libre. Une stratégie qui lui réussit plutôt bien.


Symbian : un éditeur, un consortium

Symbian est cet éditeur anglais qui développe et accorde des licences pour le système d'exploitation Symbian OS. L'entreprise s'est ouvert à ses compétiteurs et forme un consortium. Elle possèdait en 2003 des actionnaires tels que Ericsson, Panasonic, Nokia, Psion, Samsung, Siemens et Sony Ericsson. Psion, connu pour ses ordinateurs de poche, est à l'origine du développement de ce système d'exploitation, auparavant appelé EPOC.

Symbian a accordé des licences à de nombreux fabricants de téléphones portables parmi lesquels Motorola, Nokia, Samsung, Siemens et Sony Ericsson. Les fruits de cette politique d'ouverture contôlée ne se sont pas faits attendre.

Domination du marché des smartphones... loin devant Microsoft

Les résultats du premier semestre 2003 ont en effet atteint des records. Les ventes de licences de Symbian OS sont ainsi passées de 300 000 £ (environ 332.000 euros) au premier semestre 2002 à 10,5 M£ (environ 15,2 Meuros) au premier semestre 2003. Selon Symbian (août 2003), 10 téléphones portables commercialisés utilisent Symbian OS, tandis que pas moins de 26 autres seraient en préparation.

Le résultat est encore plus impressionnant en terme de parts de marché. Sur le marché des terminaux mobiles (1.524.630 unités), Symbian domine largement le premier trimestre 2003 avec 53% de parts de marché, contre 24% pour Windows et 19% pour Palm ! Il y a un an, Symbian n'était que troisième avec 13% d'un marché valant 678.508 unités, contre 43% à Palm et 34% à Windows.

La cause de ce changement : le succès de Symbian dans le marché des terminaux orientés voix, alors qu'il provient initialement du marché des terminaux orientés données (Psion) ! Marginalisé dans ce dernier (PalmOS détient 42% du marché et Windows, 48%), il monopolise par contre le marché des terminaux orientés voix, avec 91% de parts de marché contre 7% pour Windows !

Windows est bien là...

Pour le futur, Microsoft (qui est arrivé un peu plus tard) cherche des clients pour son Windows SmartPhone. Il a ainsi rallié Orange, T-Mobile et Vodafone. Il mise principalement sur sa force de frappe (une image de marque toujours forte, une offre logicielle dérivées du PC, etc) et une offre de services importante : service Pocket MSN donnant accès à Hotmail et Messenger, place de marché Mobile2Market pour le téléchargement d'applications mobiles, etc. Les jeux restent ouverts, car les contrats comportent rarement de clause d'exclusivité. C'est ainsi que Samsung et Orange proposeront à la fois des téléphones équipés de Symbian OS et d'autres équipés de Windows SmartPhone.

Linux et PalmOS, aussi !

Motorola, par ailleurs ancien actionnaire de Symbian, fait preuve d'originalité en choisissant le couple Linux / Java sur son terminal A760. The Probe Group estimait d'ailleurs récemment qu'en 2007 Linux ferait partie des trois systèmes d'exploitation leaders pour les systèmes mobiles, après Symbian et Microsoft.

Palmsource a également annoncé une offre adaptée aux téléphones mobiles. Entre Windows, Linux, PalmOS et SymbianOS, les jeux restent donc ouverts, même si Symbian part avec une longueur d'avance.

Symbian : les bienfaits d'une ouverture contrôlée

L'ouverture de Symbian OS a également facilité la diversification des marchés couverts. Ainsi, après les ordinateurs de poche et les téléphones portables, Symbian OS a fait son apparition dans une console de jeux. Nokia l'utilise en effet dans sa N-Gage, un terminal qui associe une console de jeux et un téléphone portable. Concurrent de la GameBoy (Nintendo), cet appareil a été commercialisé en octobre 2003. Il a pour l'instant reçu un accueil mitigé de la part des journalistes et des fans de jeux vidéos. Il est à rapprocher du Tapwave Zodiac, un assistant personnel console de jeux qui tourne... sous Palm OS !

Ayant choisi une stratégie de coopétition pour diffuser sa technologie, Symbian sait également profiter du succès des logiciels libres. C'est ainsi qu'en avril 2003, Symbian a décidé de distribuer OPL (Open Programming Language) sous licence LGPL. L'appui de la communauté a d'une manière générale été activement recherché, avec le soutien de plusieurs sites communautaires dédiés au développement de logiciels libres pour Symbian OS.

Symbian représente une belle réussite d'un éditeur européen de logiciels, qui a su user avec tact des bienfaits d'une ouverture contrôlée de ses produits.


Dernières nouvelles

Cet article a initialement été écrit courant du troisième trimestre 2003. Il visait à illustrer l'intérêt des stratégies d'ouverture contrôlée, présentées de manière théorique dans un article précédent [1].

Depuis lors, Psion a décidé de céder ses parts dans Symbian. Nokia devait être l'unique reprendeur [2]. Cependant, cette manoeuvre a été contrariée par les concurrents de Nokia [3, 4]. Nokia ne disposera finalement "que" de 47,9% [9]. Psion souhaite se tourner vers Linux [5] ! Quant à Motorola, ce géant américain [6] a renforcé sa gamme de produits basés sur Linux, qui devient un des standards logiciels dans l'industrie électronique [7].

Les résultats commerciaux de Symbian étaient cependant confirmés [8] début 2004 : Sur le segment des terminaux "Voice Centric" comme les médiaphones et les ordiphones, Symbian continue de dominer outrageusement avec 91.2% du marché contre 91.1% un au auparavant. Derrière, Windows Mobile de Microsoft augmente légèrement sa part de marché et passe de 7 à 7.8% tandis que PalmSource décroche, en l'absence de successeur au Treo600, en passant de 1.6% à 1% du marché. En intégrant les ventes de PDA, Symbian reste premier avec 59.7 du marché total contre 24,8% pour Microsoft et 11.8% pour PalmSource.

Sources :
[1] http://www.logiciellibre.net/2003/news20031112.php
[2] http://www.zdnet.fr/actualites/business/(...)
[3] http://www.zdnet.fr/actualites/business/(...)
[4] http://www.silicon.fr/click.asp?id=4437
[5] http://www.silicon.fr/click.asp?id=4038
[6] http://www.neteconomie.com/perl/navig.pl/(...)
[7] http://www.toolinux.com/lininfo/(...)
[8] http://www.neteconomie.com/perl/navig.pl/(...)
[9] http://rss.zdnet.fr/actualites/business/(...)

Sources :
Campagnolle L., Symbian et Microsoft s'affrontent sur les téléphones évolués, 01Net, 19 février 2003 / C.B., Symbian enregistre une croissance exponentielle de ses ventes, Le Monde Informatique, 22 août 2003 / Bouteiller J., Mobilité : Symbian domine, Windows passe devant Palm, NetEconomie.Com, 25 avril 2003 / C.B., Nokia acquiert Sega.com et prépare le lancement de sa console de jeux, Le Monde Informatique, 21 août 2003 / Anonyme, Motorola se retire de Symbian, Datanews, n°26, 5 septembre 2003, p4 / Anonyme, Symbian published OPL language source code under LGPL, Symbian, 28 avril 2003 / Symbian.Com / Bakker J., Palmsource lorgne le marché des téléphones mobiles, Datanews, 30 septembre 2003 / Charny B. & Becker D., Nokia lâche sa console N-Gage dans l'arène, ZDNet, 7 octobre 2003 / Shim R., Le prototype de console de jeux de Tapwave fait confiance à Palm OS, Zdnet, 7 mai 2003 / Nachury L. ; Avec la N-Gage, le jeu en vaut la chandelle ; 01Net, 07 octobre 2003 / Young B., Réactions mitigées après le lancement de la N-Gage de Nokia, Liberation.fr, 07 octobre 2003 / Abric C., La N-Gage se vend-elle bien ?, LCI, 24 octobre 2003.

Posté le 19juillet 2004.


[Retournez aux news]   ::   [Postez un commentaire]

 

LIENS COMMERCIAUX

 

SOMMAIRE

Evénement Technocité: ''Logiciel Libre à l'usage du service public''

Présentation de Lutèce aux RMLL

Présentation d'Admisource aux RMLL

Session sur l'économie du logiciel libre à Paris Capitale du Libre

Protégeons les standards ouverts

Les logiciels Open Source sont-ils meilleurs que les logiciels commerciaux?

Xara : un exemple récent de passage à l'Open Source

Compiere Inc. lève 6 millions de dollars de fonds capital risque

Jamendo : un futur Sourceforge de la Culture Libre ?

FreeTunes : un moteur de recherche pour l'Open Music

[Forums]
[Backends]
[Plus de news]
[Alerte si news]
[Archives des news]
[Soumettez une news]

AUTRES RUBRIQUES D'INTERET

Lisez les archives des news de LogicielLibre.Net

Découvrez les news du Net de LogicielLibre.Net

Découvrez les news des autres sites (backends) sur LogicielLibre.Net

Les sites de news dans l'annuaire de sites de LogicielLibre.Net

 

BOUTIQUE LIVRES

L

L'Ethique Hacker et l'Esprit de l'ère de l'information (2001)

[Plus de livres]


© Robert Viseur @ Ecocentric.be (2003-2020)